espace membre

Logo abc-éleveurs

www.abc-eleveurs.net

Comment intégrer les primipares dans un troupeau automatisé ?

Lectures : 52113 février 2017

robot de traite 500

L'intégration des primipares est une mise en route individuelle. comme pour l'arrivée du robot sur l'exploitation, elle nécessite une phase d'accoutumance.

Avant toute chose, il est bon de se rappeler que la primipare n'a jamais connu le système de traite conventionnel et la main de l'homme sur la mamelle, donc dans la plupart des cas, celle-ci s'habitue très vite au système robotisé. En revanche, cette notion d'habitude doit être suivie par l'éleveur dans les premiers jours afin que l'adaptation se déroule de la meilleure des façons et rende l'animal autonome le plus rapidement possible.

1 - Les accoutumer aux congénères et à la circulation dans le bâtiment (notion de dominante/dominées, couchage, alimentation et abreuvement).

Afin que chaque primipare trouve sa place, il faut déjà que le troupeau ait un rythme régulier de traite et de fréquentation des différentes zones du bâtiment et notamment de la zone de traite (plus de 2,5 traites/vache/jr). Lorsque le troupeau est bien rythmé, il est beaucoup plus facile à la primipare de s'adapter aux cycles des autres et notamment des dominantes qui imposent leur présence dans les zones dites d'interaction. De plus, les paramétrages des accès à la traite (robot ou robot + porte de sélection) sont primordiaux afin de fluidifier la circulation des animaux.

2 - Les accoutumer au box de traite (alimentation, bruits)

L'accoutumance au box avant vêlage est un plus car elle permet de mettre le robot en fonction « démo » et de nourrir uniquement la vache afin de l'habituer à la prise de concentrés. 0,5 kg de chaque aliment permet à l'animal d'avoir le goût du concentré. En présence de robot avec moins de 65 vaches par stalle et accessible via un circuit court par les animaux, il est possible de réaliser la préparation vêlage par le robot lors de cette phase d'accoutumance : on distribue 1 à 2 kg d'aliment énergétique et 0,5 à 1 kg d'aliment azoté afin d'atteindre les valeurs du plan d'alimentation automatique distribué à J0.

3 - Les accoutumer à la traite (bras du robot, nettoyage, traite)

Lors des premières traites (trois premiers jours), il convient que l'animal s'habitue en douceur au bras et ne soit pas stressé. Il est conseillé de ne pas activer le système de nettoyage des trayons lors des trois premières traites (peu précis et pouvant aller dans les pattes de l'animal) afin que le branchement se réalise le plus rapidement possible, avec ou sans intervention de l'homme. Plus les premières traites se dérouleront dans de meilleures conditions, meilleures seront les performances de branchement de la machine (coordonnées trayons) liées fortement au calme des animaux. La présence de l'homme est donc conseillée afin d'éviter également les traites incomplètes ou échecs qui perturbent les animaux dans leur adaptation. Il est recommandé aussi de tondre mamelle et queue systématiquement avant la première traite.

Ensuite, l'autonomie de l'animal vers la traite doit être la plus rapide possible. En présence d'un circuit court, les animaux peuvent être laissés dans cette zone pour leur faciliter l'accès à la stalle, sans concurrence. Quand les animaux dépassent les 2,5 traites/j, ils peuvent être introduits dans le troupeau. En l'absence de circuit court, il est important de ne pas habituer les vaches à des heures fixes. Rappelez-vous la mise en route! En effet, n'ayant pas connu la traite avant, si elles sont guidées à la traite matin et soir, elles prendront cette habitude et même celle de vous attendre pour aller à la traite. Dans le cas d'aire d'attente déportée (cas des circuits libres), il est important de ne pas les enfermer systématiquement dans cette zone car elles ne prendront pas l'habitude de passer d'elles-mêmes par l'entrée principale. Bien évidemment cela reste des indications et le tempérament de l'animal y est pour beaucoup. Néanmoins il est judicieux de garder en tête cette notion de mauvaise habitude qui pourrait être donnée qui est encore plus vrai lorsque deux ou trois primipares vêlent en même temps!

L'idéal pour la mise en route des primipares

  • Le même type de couchage préparation vêlage - troupeau laitier

  • La distribution du concentré avant le vêlage par le robot

  • Le démarrage de la lactation dans un circuit court facilitant l'accès à la traite

  • Être présent les trois premières traites

Source : Panorama de presse Réussir Lait

nécessite une phase d'accoutumance.
Source : http://www.abc-eleveurs.net/elevages/dossiers/2672-comment-integrer-les-primipares-dans-un-troupeau-automatise

Rejoignez-nous !

Les articles, les jeux concours, les paroles d'éleveurs sont en direct sur

Facebook Twitter Google+

Newsletters ABC

Chaque mois, recevez gratuitement les meilleurs articles sélectionnés par les éleveurs, selon votre filière.

Tentés ?
Regardez les dernières newsletters