espace membre

Logo abc-éleveurs

www.abc-eleveurs.net

Infos rapides Lait : Mars 2017

Lectures : 39423 mars 2017

Bulletin lait 722

En janvier 2017, la collecte de lait de vache est inférieure de 5,6 % à celle observée un an auparavant, soit un rythme légèrement inférieur à celui observé au dernier trimestre 2016 (- 6,9 %). Les prix continuent de se redresser. Le prix du lait standard s’établit en moyenne à 327 €/1 000 litres, en hausse de 31 €/1 000 litres par rapport à janvier 2016 et de 18 €/1 000 litres par rapport à décembre 2016. Le prix du lait à teneurs réelles s’établit à 352 €/1 000 litres, soit une hausse de près de 37 €/1 000 litres par rapport à janvier 2016. Ces évolutions s’inscrivent dans un contexte de faible disponibilité des fourrages et de mise en œuvre des engagements de réduction volontaire de la production laitière.

Les fabrications de produits laitiers de lait de vache connaissent des évolutions contrastées.

La collecte de lait de chèvre recule de 3,8 % et celle de lait de brebis de 3,9 % par rapport à janvier 2016. Les fabrications de produits laitiers au lait de chèvre sont en forte progression alors que celles au lait de brebis présentent des évolutions plus hétérogènes.

Lait de vache : principales tendances de la collecte et des prix

Les faits marquants : Baisse de la collecte de lait de vache et redressement des prix en janvier 2017

En janvier 2017, la collecte de lait de vache recule de 5,6 % par rapport à janvier 2016, soit un rythme inférieur à celui observé au dernier trimestre 2016 (- 6,9 %). En cumul sur l’année 2016, la collecte diminue de 2,5 % par rapport à 2015. La mise en œuvre des engagements de réduction volontaire de la production laitière dans le cadre des plans européens et français) 2016/1612 conjuguée à une quantité et une qualité médiocre des fourrages ont conduit la filière vers une réduction de la production.

En janvier 2017, le prix du lait standard 38/32 g/l s’établit à 327 €/1 000 litres en moyenne et celui du lait à teneurs réelles à 352 €/1 000 litres. Le prix du lait standard augmente de 31 €/1 000 litres par rapport à celui observé un an auparavant et de 18 €/1 000 litres par rapport au mois précédent. Le prix du lait à teneurs réelles est quant à lui supérieur de 37 €/1 000 litres au prix observé un an auparavant. La part de la collecte de lait de vache bio représente 2,1 % de la collecte totale en janvier 2017.

D’après Eurostat, la collecte laitière européenne (UE28) cumulée sur l'année 2016 progresse de 0,4 % par rapport à 2015, avec des évolutions contrastées selon les pays (+ 7,5 % aux Pays-Bas, + 4 % en Irlande, + 2,4 % en Pologne, + 0,3% en Allemagne, - 4,3 % au Royaume-Uni). En hausse au 1er semestre, la collecte européenne recule à partir de juin pour atteindre - 3,4 % au 4ème trimestre 2016 par rapport 2015.

Lait de vache : principales tendances de la collecte par bassins laitiers

Les faits marquants : La baisse de la collecte ralentit dans les plus grands bassins laitiers

En janvier 2017, la collecte de lait de vache recule dans tous les bassins laitiers par rapport à janvier 2016, mais cette baisse ralentit dans le Grand-Ouest et en Normandie respectivement - 1,9 % et - 2,3 % contre - 4 % et - 3,4 % en décembre 2016. La baisse est plus marquée dans le bassin Grand-Est (- 10,3 %) et dans une moindre mesure dans le bassin Nord-Picardie (- 4,6 %).

En janvier 2017, les prix du lait standard 38/32 g/l et du lait à teneurs réelles progressent dans tous les bassins laitiers avec des évolutions supérieures à 10 % dans le bassin Nord-Picardie, par rapport à décembre 2016.

Lait de vache : fabrications de produits laitiers

Les faits marquants : L'évolution des fabrications de produits laitiers est hétérogène en janvier 2017

En janvier 2017, la plupart des fabrications de produits laitiers sont en retrait, en lien avec le manque de disponibilité de matière première par rapport à 2016. Les fabrications de lait conditionné baissent de 0,3 % par rapport à janvier 2016 et celles de yaourts et desserts lactés de 3,1 %. Les fabrications de crème conditionnée progressent toutefois de 8,4 %.

Parmi les principales fabrications de fromages, les fabrications de fromages frais diminuent de 3,4 %, ainsi que celles de fromages à pâte molle et à pâte pressée cuite (respectivement -2,6 % et - 8,1 %). Les fabrications de fromages à pâte pressée non cuite progressent modérément (+3,8 %), tout comme celles de fromages à pâte persillée (+0,9 %). Les fabrications de fromages à pâte filée sont, pour leur part en forte hausse (+ 11,2 % en janvier 2017 par rapport à janvier 2016).

Parmi les produits industriels, les fabrications de matières grasses reculent de 1,8 % et celles de poudres séchées de 12,3 % par rapport au mois de janvier 2016. Les fabrications de poudre de babeurre progressent de 14,8 % alors que celles de poudre de lactosérum diminuent de 5,9 %.

Lait de chèvre : principales tendances

Les faits marquants : Nouvelle baisse de la collecte de lait de chèvre en janvier

En janvier 2017, la collecte de lait de chèvre baisse de 3,8 % par rapport au mois de janvier 2016. En cumul sur l’année 2016, elle a progressé modérément (+ 1,6 % par rapport à l’an passé), pour atteindre un volume de 465,2 millions de litres.

En janvier 2017, les fabrications de produits laitiers au lait de chèvre sont en forte hausse par rapport à janvier 2016 : les fabrications de lait conditionné progressent de 17,7 % et celles de fromages pur chèvre de 6,7 %, tirées par les fabrications de bûchettes (+ 10,8 %). Les fabrications de yaourts et laits fermentés progressent de 36,3 % sur la même période.

Lait de brebis : principales tendances

Les faits marquants : Recul de la collecte de lait de brebis en janvier

En janvier 2017, la collecte de lait de brebis recule de 3,9 % par rapport à janvier 2016. En cumul sur l’année 2016, elle a atteint un volume de 271 millions de litres, en hausse de 4,3 % par rapport à 2015.

En janvier 2017, l'évolution des fabrications de fromages au lait de brebis est hétérogène par rapport à janvier 2016 : - 7,4 % pour les fabrications de Roquefort, - 1,5 % pour l’Ossau-Iraty et + 9 % pour les autres pâtes pressées non cuites.

Source : Agreste Infos rapides ─ Lait - Mars 2017 - n° 03/11

Source : http://www.abc-eleveurs.net/elevages/dossiers/2724-infos-rapides-lait-mars-2017

Rejoignez-nous !

Les articles, les jeux concours, les paroles d'éleveurs sont en direct sur

Facebook Twitter Google+

Newsletters ABC

Chaque mois, recevez gratuitement les meilleurs articles sélectionnés par les éleveurs, selon votre filière.

Tentés ?
Regardez les dernières newsletters