espace membre

Logo abc-éleveurs

www.abc-eleveurs.net

Vacciner c'est le moment

Lectures : 35927 mars 2017

vacciner moment 722

Quel est le principe de la vaccination?

La vaccination est un moyen de prévention contre de nombreuses maladies infectieuses.

Elle consiste à injecter dans l'organisme une forme modifiée et inoffensive du virus, de la bactérie ou de la toxine responsable de la maladie, afin de stimuler les défenses immunitaires. L'organisme produit ainsi des anticorps (systèmes de défense), qui permettront une réaction immunitaire (de défense) proportionnée et adaptée en cas d'agressions virales, bactériennes et toxiniques. Ce processus diminue significativement le risque d'apparition de maladies.

Pourquoi un vaccin est unique?

Développé sur 5 à 10 ans, le vaccin fait l'objet d'une AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) qui lui confère une efficacité reconnue et démontrée. L'enjeu est d'optimiser l'interaction entre les antigènes du vaccin et le système immunitaire afin d'amener une réponse immunitaire proportionnée de l'organisme. Lors du développement d'un vaccin, on s'intéresse au devenir de la substance active (= pharmacocinétique) ainsi qu'à son action sur l'organisme (= pharmacodynamque). Ces propriétés sont complexes et dépendent de nombreux paramètres comme le type de vaccin (vivant atténué, inactivé, antigénique ... ), le process de fabrication, les matières premières utilisées, leur concentration, leur proportion, leur interaction. les excipients, les adjuvants ... Toutes ces caractéristiques déterminent pour l'utilisateur final, le volume de la dose d'injection, le mode d'administration (sous-cutanée, intramusculaire, intradermique, intranasal... ), le protocole d'administration, la nécessité ou non de rappels.

Le rôle de l'adjuvant dans la réponse immunitaire

Le principe de la vaccination est d'entraîner une « réponse inflammatoire » qui n'est possible que si la stimulation est amplifiée par des mécanismes indépendants de l'antigène. C'est le rôle de l'adjuvant. (1)

→ L'adjuvant peut accroître l'intensité et la durée de la réponse immunitaire.

role adjuvant 500

Par exemple, l'hydroxyde d'aluminium permet une libération retardée de l'antigène et stimule la phagocytose par les macrophages, le Thiomersal a une action sur la qualité et la stabilité du vaccin, il permet entre autres de limiter la quantité d'antigènes à introduire par dose, le formaldéhyde inactive les souches virales et bactériennes...

→ Selon qu'il soit soluble ou insoluble, le vaccin va diffuser plus ou moins facilement à partir du point d'injection, sa dispersion dans l'organisme va être ralentie ou facilitée c'est ce qu'on appelle « l'effet dépôt » (2).

Pour pouvoir lire la suite de cet article il vous suffit de vous inscrire gratuitement sur abc-éleveurs en cliquant ici.

Source : http://www.abc-eleveurs.net/elevages/dossiers/2726-vacciner-c-est-le-moment

Rejoignez-nous !

Les articles, les jeux concours, les paroles d'éleveurs sont en direct sur

Facebook Twitter Google+

Newsletters ABC

Chaque mois, recevez gratuitement les meilleurs articles sélectionnés par les éleveurs, selon votre filière.

Tentés ?
Regardez les dernières newsletters