espace membre

Logo abc-éleveurs

www.abc-eleveurs.net

Quand le lait des vaches allaitantes est trop riche en matières grasses

Lectures : 31421 juin 2017

vache veau lait 500

Quand des diarrhées se déclarent chez les veaux en période hivernale le premier réflexe est de penser d'abord à une origine infectieuse ou parasitaire. Mais elles peuvent aussi avoir une origine alimentaire. « C'est un problème assez fréquent, en particulier si le lait de leur mère contient beaucoup de matières grasses. Les veaux n'arrivent pas à bien le digérer et peuvent déclarer une diarrhée » , explique la responsable technique de l'organisation de producteurs Charolais Horizon (Saône-et-Loire).

400 g de beurre par jour !

Ceci peut provenir d'un déséquilibre de la composition du lait, qui se trouve trop riche en matière grasse, et/ou aussi au fait qu'une très grande quantité de lait est offerte aux veaux. « Douze litres de lait à composition 'équilibrée' entre matière protéique et matière grasse, ou bien huit litres d'un lait riche en matière grasse, à 50 de TB, 'équivaut' à 400 grammes de beurre soit pratiquement deux plaquettes de beurre à digérer quotidiennement ! » , explique la responsable technique.

Déficit en protéines

Un déficit en protéines et un excès d'énergie dans la ration des mères aboutissent couramment à la fourniture d'un lait riche en matières grasses. Ceci peut aussi se présenter plus rarement si la ration des mères présente un déficit de plus de 2 UFL par jour : les vaches maigrissent alors très vite et leur lait est très riche en acides gras puisés dans leurs réserves. Enfin si les protéines, qui sont difficiles à digérer, sont présentes en excès dans la ration des mères ou que leur qualité n'est pas adequat (apport d'azote soluble non protéique notamment), elles ne seront pas toutes valorisées et le taux d'azote ammoniacal dans le lait augmentera, et pourra provoquer aussi des problèmes chez les veaux.

II s'agira de problème métabolique par surcharge du foie et des reins. « La composition du lait est le reflet de la composition de la ration de la mère » , selon le comité interprofessionnel «veau sous la mère». Il y a une douzaine d'années, ce spécialiste a vérifié que le lait des Limousines est assez équilibré - en tous cas mieux équilibré que celui des races laitières - avec 37 à 38 pour mille de matière grasse et 34 à 35 pour mille de matière protéique en moyenne. Ceci pour des vaches dont la ration était précisément équilibrée en énergie et azote, ainsi qu'en minéraux et oligoéléments.

Attention en vêlage précoce

Plus que la richesse en matières grasses et en matières protéiques, c'est l'équilibre entre les deux qui importe pour une digestion facile et un métabolisme efficace chez le veau. « Les diarrhées alimentaires sont plus fréquentes dans les troupeaux à fort potentiel laitier et où la majorité des vêlages se déroulent plutôt avant le 15 janvier. Pour ces troupeaux à forts besoins et forts potentiels de production, un plan d'alimentation s'impose » , estime d'autre part la responsable technique. « En effet, quand on fait ingérer 13 à 15 kg de foin à une vache allaitante, une surestimation de la valeur protéique de ce fourrage ne serait-ce que de 10 g PDI/kg sur la valeur de ce fourrage implique un déficit de 130 à 150 g de PDI dans la ration, soit l'équivalent d'un kilo d'aliment complet. »

Analyse des fourrages

Souvent la méconnaissance de la valeur nutritive des fourrages est source d'erreur. « Faire analyser ses fourrages est un moyen de vérifier avec suffisamment de précision que la complémentation des mères est bonne pour qu'elles produisent alors un lait équilibré entre matières grasses et matières protéiques, mais aussi pour le bon fonctionnement global du troupeau », précise la responsable technique.

Source : Panorama de presse réussir bovins viande

Source : http://www.abc-eleveurs.net/elevages/dossiers/2810-quand-le-lait-des-vaches-allaitantes-est-trop-riche-en-matieres-grasses

Rejoignez-nous !

Les articles, les jeux concours, les paroles d'éleveurs sont en direct sur

Facebook Twitter Google+

Newsletters ABC

Chaque mois, recevez gratuitement les meilleurs articles sélectionnés par les éleveurs, selon votre filière.

Tentés ?
Regardez les dernières newsletters