espace membre

Logo abc-éleveurs

www.abc-eleveurs.net

#EGalim : Terre de liens : les paysans au cœur d’une dynamique sociale inédite

Lectures : 9314 septembre 2017

terres de liens 500

En dix ans, l’association Terre de liens a acheté plus de 3 000 hectares de terre et y a installé 140 fermes en agriculture biologique. Unique au monde par son ampleur et son financement mixte épargne ou dons solidaire/subvention publique/mécénat privé, Terre de liens s’appuie sur un dense réseau associatif qui lie mangeurs et citoyens du territoire aux paysans… Pour un retour à la terre plein de valeurs. Témoignage de Damien Roumet, salarié de Terre de liens.

Quand 19 000 citoyens se proposent de « partager le poids d’un modèle agricole et alimentaire lourd à porter seul » en achetant de la terre pour y soutenir l’installation des paysans… On se dit que c’est une révolution. Une petite ? « 3 000 hectares achetés en dix ans, c’est ridicule mais énorme ! » rétorque Damien Roumet, salarié de Terre de liens. « Nous expérimentons sur les fermes de nouvelles manières d’être propriétaire et de produire. Ouvrir cet imaginaire là est incroyable ! » Lorsque Terre de liens, via sa Fondation et de l’épargne solidaire, acquiert de la terre et la transmet à un paysan, il engage citoyens propriétaires et paysan locataire dans une charte : une agriculture biologique et paysanne favorisant l’approvisionnement local, l’emploi et le dynamisme des territoires, la préservation du paysage, de l’eau et du sol !

Du foncier pour une agriculture engagée

Chaque année, Terre de liens accueille et accompagne 900 personnes « porteuses de projets » en agriculture. « Aujourd’hui, ceux qui n’ont pas de patrimoine foncier ont un accès difficile au crédit. Nous mobilisons les citoyens, les collectivités et d’autres acteurs telles les agences de l’eau pour faciliter l’accès à la terre aux modes d’agricultures respectueux des ressources naturelles ». L’association a notamment reçu 450 000€ de subventions publiques (agences de l’eau, collectivités, MTES..) pour l’achat de sites sensibles permettant la protection de la ressource en eau.

Chaque ferme est financée par une soixantaine d’actionnaires en moyenne. Les paysans sont locataires de la terre dans un « bail rural environnemental » s’engageant pour une agriculture paysanne biologique ou biodynamique, à un tarif de location conforme à la législation et encadré par des arrêtés préfectoraux. Sur l’ensemble des fermes Terre de liens, une ferme sur deux est en maraîchage, 83% pratiquent la vente directe.

Le paysan, cœur de la dynamique sociale

« Sur le terrain, nos bénévoles épaulent le paysan dans son installation, collectent des fonds, soutiennent ces fermes et font vivre les projets. C’est l’appui d’habitants du territoire à l’agriculteur ! Ils sont là pour partager avec lui les injonctions contradictoires de produire mieux en protégeant ses ressources naturelles, et en gagnant sa vie ! »

Terre de liens en quelques chiffres

En 2017, Terre de liens possède via ses structures propriétaires (Foncière et Fondation) un capital de 58 millions d’euros, 19 000 membres dont 13 000 épargnants solidaires et 1 000 bénévoles s’engagent aux côtés d’une soixantaine de salariés pour assumer l’ensemble de ces missions sociales dont la préservation de 3 000 hectares pour 140 fermes en propriété.

source : Ministère

Photo : ©Pascal.Xicluna/Min.Agri.Fr

Source : http://www.abc-eleveurs.net/elevages/dossiers/2882-egalim-terre-de-liens-les-paysans-au-coeur-d-une-dynamique-sociale-inedite

Rejoignez-nous !

Les articles, les jeux concours, les paroles d'éleveurs sont en direct sur

Facebook Twitter Google+

Newsletters ABC

Chaque mois, recevez gratuitement les meilleurs articles sélectionnés par les éleveurs, selon votre filière.

Tentés ?
Regardez les dernières newsletters