espace membre

Logo abc-éleveurs

www.abc-eleveurs.net

Leurs pieds sont-ils en bonne santé?

Lectures : 14012 février 2018

Les pieds de vos vaches autrement pour intervenir vite et bien, en favorisant la prévention.

Les pied des vaches sont un outil formidable pour avoir unne vision de la santé d'un troupeau. En levant le pied d'une vache, on peut en déduire beaucoup de choses en matière d'alimentation, de logement, de conduite des animaux. « Quand on pare un troupeau, on arrive à lire au niveau de la corne si la santé s'est améliorée ou dégradée au cours des derniers mois », analyse un spécialiste. Les pieds sont parmi les premiers touchés quand il y a un désordre alimentaire ou un problème lié au vêlage. « Une vache qui boite a mal. Elle ne peut plus se déplacer donc ne mange plus et ne produit plus. Un éleveur a tout à gagner à veiller régulièrement à la santé des pattes et des onglons. »

Les jarrets et les genoux redoutent les sols trop durs.

C'est un signe typique des logettes inconfortables. Même peu développée, une tarsite peut faire souffrir et pénaliser le temps de couchage. On peut tolérer moins de 20 % des vaches présentant une inflammation de la face externe des jarrets ou une usure de la peau. Ces pathologies inflammatoires sont impossibles à traiter en tant que telles parce qu'elles sont causées et entretenues par des contraintes répétées. Il faut agir sur la cause!

La chute des poils est la conséquence de frottements.

Des petites zones dépilées sont des blessures acceptables. Les lésions ouvertes et le fort épaississement de la peau sont plus embêtants. En cas de plaie ou d'irritation, il y a un risque d'apparition d'un foyer infectieux. Les problèmes de jarrets proviennent souvent d'un défaut de confort des logettes ou d'humidité (bouse, lait, urine).

Cette vache en position «10h10» cherche à se soulager en prenant appui sur ses onglons internes.

C'est un signe précurseur de boiterie. Elle serre les jarrets et met ses pieds arrière en rotation externe. Plus le soulagement recherché est important, plus la rotation est marquée. Cherchez à croiser cette observation sur l'angle des pieds, avec la longueur des onglons, en comptabilisant ceux de plus de 9 centimètres sur le bord de la muraille. Théoriquement, il faut moins de 30 % de vaches panardes au sein du troupeau. Regardez aussi du côté des génisses pour vérifier si elles sont déjà panardes à la naissance ou pas.

Les onglons des vaches sont conçus pour évoluer sur des surfaces souples.

Un bon sol permet une répartition de la pression de l'animal et une prise d'appui adaptées. Sur un sol de bonne qualité, les animaux n'ont pas peur de glisser, ce qui les rassure et les rend plus calmes. Ils se déplacent plus aisément, les pieds arrière se positionnant à l'endroit où étaient les pieds avant, et déroulent complètement leurs onglons. Leurs chaleurs sont également plus visibles.

Cet article fait partie d'une série de dossier sur l'observation de vos vaches pour retourner au sommaire cliquez sur le lien ci-dessous :

Retour au sommaire.

La semaine prochaine : Comprenez-vous vos vaches au pâturage ?

Source : Panorama de presse Réussir Lait

Source : http://www.abc-eleveurs.net/elevages/dossiers/3024-leurs-pieds-sont-ils-en-bonne-sante

On compte sur vous

Vous êtes les mieux placer pour parler de votre métier !

Cliquez sur l'image ci-dessus pour témoigner ou ici

Rejoignez-nous !

Les articles, les jeux concours, les paroles d'éleveurs sont en direct sur

Facebook Twitter Google+

Newsletters ABC

Chaque mois, recevez gratuitement les meilleurs articles sélectionnés par les éleveurs, selon votre filière.

Tentés ?
Regardez les dernières newsletters