espace membre

Logo abc-éleveurs

www.abc-eleveurs.net

Une barrière suspendue pour parc d'attente

Lectures : 9308 mai 2016

Dans la Manche, un éleveur a agrandi le parc d'attente de sa salle de traite à l'aide d'une barrière suspendue. Une idée primée au concours « Trucs et astuces » 2015 organisé par les chambres d'agriculture de Normandie et la MSA.

1) « Suite à l'augmentation du nombre de vaches (90 Normandes), notre parc d'attente était devenu trop petit. Pendant quatre à cinq jours, il a fallu qu'une personne reste derrière les vaches pendant les deux premières tournées de traite pour les empêcher de retourner dans la stabulation. D'où l'idée d'installer une barrière suspendue. Cela m'a pris une demi-journée de travail pour l'installer. »

 

2) Ancien système de fermeture du parc d'attente au premier plan et la nouvelle barrière verticale en arrière plan qui a permis d'augmenter la surface du parc d'attente.

2 systeme fermeture 380

3) La barrière en position haute. Pour installer une barrière entre les cornadis et les logettes, la seule solution envisageable pour pouvoir l'ouvrir était de concevoir un système de relevage

3 barriere position haute 380

4) La barrière a été fixée sur un fer plat de 18 mm d'épaisseur. Ce dernier coulisse dans un fer en « U » fixé sur un poteau. En bas, une butée bloque la barrière à environ 60 cm du sol. Ce système puisqu'il peut être déplacé sur un autre poteau pour augmenter si besoin la taille du parc d'attente.

4 barriere fer plat

5) Un treuil électrique (120 euros) fixé sur la charpente permet de lever et de baisser la barrière sans effort à l'aide d'une télécommande. Le système fonctionne très bien depuis un an et demi.

5 treuil 1 5 treuil 2 221

Source : Réussir lait

 

Source : http://www.abc-eleveurs.net/materiel/dossiers/1801-une-barriere-suspendue-pour-parc-d-attente

Rejoignez-nous !

Les articles, les jeux concours, les paroles d'éleveurs sont en direct sur

Facebook Twitter Google+

Newsletters ABC

Chaque mois, recevez gratuitement les meilleurs articles sélectionnés par les éleveurs, selon votre filière.

Tentés ?
Regardez les dernières newsletters