espace membre

Logo abc-éleveurs

www.abc-eleveurs.net

L'analyse d'huile optimise l'entretien du matériel

Lectures : 83126 juin 2016

L'analyse d'huile est un outil de diagnostic préventif méconnu par le monde agricole qui permet pourtant d'optimiser le coût d'entretien et la durée de vie des matériels.

analyse huile 430

Les concessionnaires et les constructeurs de matériels agricoles ont régulièrement recours aux analyses d'huile pour détecter les causes d'une panne imprévue au niveau d'un moteur ou d'une transmission, notamment durant la période de garantie. L'analyse d'huile est ainsi majoritairement envisagée sous un aspect curatif.

Une autre approche fait ses preuves depuis plusieurs années dans le domaine des matériels de travaux publics. Elle consiste à utiliser ces analyses de manière préventive, afin d'optimiser les coûts d'entretien des matériels, leur assurer un bon vieillissement et une meilleure valeur de revente.

« L'analyse d'huile s'apparente à une analyse de sang, elle permet de détecter des anomalies, avant qu'un problème majeur ne se déclare, illustre un chef de marché agriculture pour les lubrifiants d'un grand groupe pétrolier. Notre service d 'analyse d'huile est largement utilisé par les gestionnaires de flotte en TP et nous allons le proposer courant 2016 à notre clientèle agricole. » Dans la pratique, un prélèvement d'huile est réalisé à chaque vidange et envoyé au laboratoire d'analyse du pétrolier situé à Ertevelde en Belgique.

Huiles moteur, hydraulique et de transmission

« Sur l'ensemble de nos prestations pour le TP, 50% des analyses concernent l'huile moteur et 50 % les huiles hydraulique et de transmission », précise un ingénieur technique en charge du service. Les résultats des analyses sont consultables sur un portail internet sécurisé où l'on dispose de l'historique. Pour chaque analyse, outre la fiche de diagnostic avec les résultats chiffrés, un bilan interprète ces derniers et délivre des conseils sur les éventuelles interventions de maintenance à réaliser, classées , par niveau de probabilité et avec un degré d'urgence. Le groupe propose différents niveaux de prestation en fonction des paramètres analysés et du niveau de détail des préconisations, avec un tarif très dépendant du volume d'analyses.

Métaux d'usures, polluants, performance de l'huile...

« Le niveau de prestation et les tarifs qui seront déclinés pour le secteur agricole n'ont pas encore été validés. Ils dépendront également de la stratégie de nos distributeurs qui pourront par exemple l'inclure dans un forfait vidange. Difficile donc pour l'instant d'annoncer des chiffres », regrette le chef de marché.

Les deux spécialistes préfèrent argumenter sur la technique. « Pour les huiles moteur, nous analysons principalement les métaux d'usure, les polluants (eau, carburant, silicium, liquide de refroidissement...), la viscosité, mais aussi un contrôle des additifs de l'huile sans diffusion. Ces derniers confèrent à l'huile des propriétés particulières et sont consommés par le moteur. Leur présence est un des indicateurs du vieillissement de l'huile. Quant aux huiles hydrauliques et de transmission, ce sont surtout les métaux d'usure et les polluants qui sont recherchés », détaille l'ingénieur. L'analyse d'huile apparaît ainsi non seulement comme un moyen d'anticiper des interventions de maintenance pour éviter les pannes, mais aussi un outil pour optimiser les intervalles d'entretien.

Sécuriser l'allongement des intervalles de vidange

« Réalisées lors de chaque vidange (environ 500 heures pour les moteurs, 1000 à 2 000 heures pour l'hydraulique et la transmission), les analyses d'huile ont notamment permis au secteur du TP de valider le doublement de l'intervalle de vidange moteur en passant de 250 à 500 heures. »

À l'heure où certains tractoristes annoncent des allongements d'intervalles de vidange à 600 voire 750 heures, l'analyse d'huile est la seule façon efficace de vérifier jusqu'où il est raisonnable d'aller. « Les intervalles annoncés sont souvent accompagnés de certaines conditions d'utilisation. Les applications agricoles sont tellement variées, tant au niveau de la sollicitation des moteurs que du nombre d'heures effectuées, qu'il est impossible de se prononcer avec certitude sur un intervalle de vidange sans analyse », estime l'ingénieur.

Dernier argument en faveur des analyses d'huile, celles-ci représentent un argument de poids au moment de la revente du matériel, en tant que preuve d'un suivi irréprochable de l'entretien.


Exemples d'anomalies détectées


- Des traces de liquide de refroidissement peuvent faire suspecter un problème de joint de culasse ou de pompe à eau qui pourra être résolu avant que le phénomène ne soit visible avec toutes les conséquences que cela peut engendrer.

- Une présence importante de silicium peut être synonyme d'un défaut de filtration d'air. On envisagera un entretien et un changement plus réguliers du filtre à air.

- Suivant les métaux détectés, il est possible d'incriminer l'usure de certaines pièces du moteur. La présence de plomb, de cuivre ou d'étain signifie par exemple une usure des coussinets.

Source : Réussir lait

Source : http://www.abc-eleveurs.net/materiel/dossiers/2450-l-analyse-d-huile-optimise-l-entretien-du-materiel

Rejoignez-nous !

Les articles, les jeux concours, les paroles d'éleveurs sont en direct sur

Facebook Twitter Google+

Newsletters ABC

Chaque mois, recevez gratuitement les meilleurs articles sélectionnés par les éleveurs, selon votre filière.

Tentés ?
Regardez les dernières newsletters