espace membre

Logo abc-éleveurs

www.abc-eleveurs.net

La gestion du local phytosanitaire demande beaucoup de rigueur

Lectures : 71030 septembre 2016

logo arvalis 150  

Centraliser les produits dans le local phytosanitaire a pour but d’assurer une bonne traçabilité et d’éviter les pollutions d’origine accidentelle. La rigueur est de mise pour gérer le local phytosanitaire dans le respect des bonnes pratiques agricoles.

Les produits phytosanitaires doivent être stockés dans un local phytosanitaire fermé à clé, et dont l’accès est limité aux seuls utilisateurs des produits. Installé à proximité de l’aire de remplissage, ce local doit être éloigné des habitations et des points d’eau.

Il est conseillé de veiller à la bonne isolation du local afin d’éviter de stocker des produits dans une pièce trop chaude. En effet, à des températures trop élevées, ils peuvent dégager des vapeurs nocives pour le manipulateur.

De même, il convient d’assurer une bonne ventilation du bâtiment, et de choisir de préférence des matériaux résistants au feu. Un sol étanche avec une légère pente vers un point bas facilitera la récupération des éventuelles fuites de produits.

Lors de la réception des produits, il est recommandé de dater les bidons de manière à respecter plus facilement la règle du « premier entré premier sorti ». Les produits doivent être classés par famille ou par type de culture, tout en tenant compte des catégories de toxicité. Les produits toxiques ou CMR sont à ranger à part. Les ustensiles de préparation ou de nettoyage doivent être spécifiques.

Enfin, les Produits phytosanitaires non utilisables (PPNU) doivent être stockés dans le local phytosanitaire et clairement identifiés.

Source : Arvalis - Institut du Végétal
Source : http://www.abc-eleveurs.net/materiel/dossiers/716-la-gestion-du-local-phytosanitaire-demande-beaucoup-de-rigueur

Rejoignez-nous !

Les articles, les jeux concours, les paroles d'éleveurs sont en direct sur

Facebook Twitter Google+

Newsletters ABC

Chaque mois, recevez gratuitement les meilleurs articles sélectionnés par les éleveurs, selon votre filière.

Tentés ?
Regardez les dernières newsletters